Visites

 392120 visiteurs

 4 visiteurs en ligne

Pratique
Dernières Photos

Fête des Aînés

Agenda
Les BONS VIVANTS

Fermer 01 - L'association

Fermer 02 - Activités 2017 - 2018

Fermer 03- les BVV ont du Talent

Bulletins Infos
Articles Dépêche
Diaporamas 2013-2017

Fermer  Activites 2013-2014

Fermer  Activités 2014 - 2015

Fermer  Activités 2015 - 2016

Fermer  Activités 2016 - 2017

Fermer  Activités 2017 - 2018

Nos Coups de Coeur
Utile - Très Important

Vignette air : si vous voulez circuler en cas de pollution, commandez-la, vite !

Circulation - Déplacements

vignette_air.png

En cas de pic de pollution, le 3e jour, la circulation pourra être interdite aux véhicules les plus polluants (vignette 4 et 5) ou sans vignette air, dans Toulouse, à l'intérieur du périphérique.

Vous n'avez pas encore de vignette air sur votre pare-brise?
Attention! En cas de pic de pollution de l'air, au soir du deuxième jour d'alerte, un comité d'experts se réunira et le préfet pourra décider, en fonction de la situation, de mettre en place la «circulation différenciée» à partir du troisième jour de pollution.

Conséquence concrète, si vous n'avez pas de vignette air, ou si votre voiture fait partie des véhicules les plus polluants (vignette 4 ou 5), c'est-à-dire si vous avez une voiture diesel d'avant 2001, une moto d'avant 2004 ou un poids lourd d'avant 2006, vous n'aurez alors pas le droit de circuler dans Toulouse, à l'intérieur du périphérique toulousain (dérogation pour la police, les secours, les transports en commun, les livraisons de denrées périssables).

Si vous êtes dans le cas d'interdiction de circuler et prenez le risque de rouler quand même à l'intérieur de la Ville rose, cela pourra vous coûter cher : 68 € la contravention (45€ si vous payez rapidement) pour une voiture polluante et même 135 € pour un camion (90€ l'amende minorée).

Les petits malins pourront cependant prendre au moins deux passagers (trois personnes à bord). Ils bénéficieront alors de l'exception de covoiturage et pourront circuler.

Mais pas de panique, pour la première mise en place de la circulation différenciée, les contrôles routiers seront pédagogiques, a affirmé le préfet, c'est-à-dire qu'ils ne donneront pas lieu à verbalisation. Le préfet Pascal Mailhos en appelle au civisme de tous les conducteurs pour lutter contre la pollution de l'air dans l'agglomération toulousaine, alors que 15 journées ont été marquées par un pic de pollution en 2016 et que 2800 décès prématurés pourraient être évités par an dans la région Occitanie si la qualité de l'air que nous respirons s'améliorait.

Comment acheter sa vignette air?

C'est simple comme internet. Il faut se rendre sur le site   certificat-air.gouv.fr   (*) et se munir de sa carte grise et d'une carte bancaire.
Il faut indiquer le numéro d'immatriculation et la date de la première immatriculation.
Puis régler 4,18 €.
Attention, vous devez rectifier le certificat d'immatriculation si l'adresse n'est pas la bonne car la vignette vous sera envoyée sous une dizaine de jours à l'adresse indiquée sur le certificat.

Une attestation vous sera délivrée, avec la catégorie de votre véhicule, que vous pourrez imprimer et avec laquelle vous pourrez circuler, même en cas de circulation différenciée, le temps que la vignette arrive.

La semaine dernière, 60 000 demandes de certificats avaient été demandées par des Haut-Garonnais. Autant dire que l'immense majorité n'a pas encore sa vignette. Une vignette indispensable aussi pour circuler à Paris, Lille, Lyon, Strasbourg ou Grenoble en cas de pollution.

Une adresse postale est aussi diffusée par la préfecture :
Service de délivrance des certificats de qualité de l'air, BP 50 637, 59 506 Douai Cedex.


110 km/h sur l'A62 entre Saint-Jory et péage de Toulouse Nord

Autre mesure, permanente celle-là, destinée à faire baisser la pollution de l'air, la vitesse autorisée sur l'autoroute A62 est abaissée de 130km/h initialement à 110 km/h, sur une portion de 7 km de long entre l'échangeur de Saint-Jory et la barrière de péage de Toulouse Nord.

Le préfet Pascal Mailhos a confirmé, hier, avoir signé le 24 novembre dernier un arrêté imposant cette mesure. Une évaluation sera menée sur un an, un an et demi afin de savoir quel effet réel cela aura sur la qualité de l'air. «20km/h en moins , c'est 10% de pollution de l'air en moins», affirme Pascal Mailhos pour justifier cette mesure qui pourra être complétée par une réduction exceptionnelle de 20km/h de la vitesse permise sur l'ensemble du réseau routier et autoroutier de Haute-Garonne en cas de dépassement des seuils réglementaires (alerte rouge) comme lors du pic de pollution aux particules de la semaine dernière. Autre mesure permanente antipollution, les chaudières intermédiaires (pas celles des particuliers ni celle des grosses entreprises) nouvellement installées devront respecter des niveaux d'émission et de qualité contrôlés par les services de l'Etat. En cas de pic, le préfet pourra aussi interdire l'écobuage (débroussaillement par le feu) ou imposer le report d'opérations industrielles polluantes.
Tisséo instaure la gratuité du ticket journée Vélotoulouse et confirme le ticket Planète à 4€.


Le chiffre : 68

euros> la contravention. Si vous circulez en cas de pic de pollution avec un véhicule polluant (vignette 4 ou 5) ou sans vignette, vous serez passible d'une contravention à 68€ (45€ l'amende minorée) et à 135€ pour un camion (90€ l'amende minorée).

 

 


Date de création : 28/11/2017 @ 08:30
Dernière modification : 28/11/2017 @ 08:41
Catégorie : Utile
Page lue 285 fois

^ Haut ^